L'encyclopédie Radio Perfecto

TOM PETTY

TOM PETTY

Modifié le 30/10/2020 à 09:53
Partager

En terme de notoriété, certains événements distinguent les Grands des Petits artistes... Et ils ne sont pas légion.

En effet une invitation à prester aux Half Time Shows du Super Bowl (l’un des événements sportifs le plus regardé au monde), tels qu’organisés par la NFL est une distinction de poids. Tom Petty l’a fait. Même si sa prestation a été moyennement appréciée malgré une setlist 5 étoiles : « American Girl », « I Won't Back Down », « Free Fallin' », « Runnin' Down a Dream »

Lancer la vidéo dans le lecteur

L’autre distinction de poids c’est d’avoir son personnage dans un épisode la série télévisée The Simpsons. Tom Petty l’a aussi fait. « En 2002, dans l'épisode 2 de la saison 14, "How I Spent My Strummer Vacation", il jouait son propre rôle dans un camp de vacances spécial Rock, auquel participait Homer. Il y apprenait à faire de la musique et à se comporte en véritable Rock Star, grâce aux conseils de Mick Jagger, Keith Richards, Lenny Kravitz ou encore Elvis Costello. Et avec eux, Tom Petty avait en charge l'atelier "paroles" » (https://www.premiere.fr/…/Tom-Petty-est-mort-on-se-souvient…).

Lancer la vidéo dans le lecteur

Pour un rocker, il ne restait plus que la sanctification par une consécration au Rock and Roll Hall of Fame.

Il est vrai qu’en 1997, Tom Petty avait introduit Buffalo Springfield. Une séance d’entraînement avant d’y être lui-même admis en 2002, introduit par Jakob Dylan des Wallflowers.

Lancer la vidéo dans le lecteur

Patron des Heartbreakers le groupe qui l’accompagnait, il sera victime d’un heart failure le 02 octobre 2017... Prémonition ?!

Il restera un des artistes majeurs du Rock Américain, épaulé par son groupe The Heartbreakers. Des albums comme Damn The Torpedoes, Long After Dark, Southern Accents, Hypnotic Eyes, Mojo sont des témoignages palpables de sa carrière. Les hymnes que sont Refugee, American Girl, Learning to Fly, I won’t Back Down, Don’t Come Around Here No More, autant de moments intenses.

Il est bon à préciser qu’il n’a pas toujours évolué avec les Heartbreakers. Il a été de l’aventure du supergroupe The Travelling Wilburys sous le pseudonyme de Charlie T. Junior aux côtés de Bob Dylan, George Harrison, Roy Orbison et Jeff Lyne

 

Gérard Bertrand